Légal - Laboratoire Cristal, acteur référent du numérique dentaire
Skip links

Légal

Depuis quelques années, le cadre légal du secteur dentaire connaît des changements importants afin de pouvoir répondre aux demandes réelles du marché, c’est pourquoi le Laboratoire de prothèses dentaires Cristal accompagne les chirurgiens-dentistes dans cette transition.

Les évolutions juridiques récentes visent à modifier l’offre des soins dentaires afin qu’elle soit mieux adaptée aux attentes des patients, notamment au niveau financier.
En effet, des études ont souligné le fait que beaucoup de français ont été dans l’obligation de reporter ou d’annuler des soins dentaires en raison du coût trop élevé que cela représenter.

À ce propos, le gouvernement français a introduit en 2019 la Loi 100% Santé dans le but d’adapter la tarification des prothèses dentaires en France.

Cette loi impose désormais un tarif plafonné sur de nombreuses prothèses conjointes, et a été élargie en 2021 incluant par la même occasion de nombreuses prothèses adjointes. Afin de vous accompagner dans ce changement important du secteur dentaire, le Laboratoire Cristal vous propose un Guide Loi Santé et un Catalogue Confiance compatible avec la tarification du RAC0.

Depuis le mois de décembre 2020, une autre modification du secteur est à prendre en compte.

Il s’agit de l’adaptation du code de déontologie des chirurgiens-dentistes, qui encadre la communication des professionnels du secteur, et détermine ce qui est légal. Cette évolution tend à permettre une communication plus libre et plus adaptée aux tendances actuelles du secteur. Plus libre oui, mais toujours encadrée. La communication des dentistes doit être en adéquation avec le code de déontologie, le Laboratoire Cristal a donc décider de mettre à votre disposition un résumé de ce qui est légal.
Ces évolutions législatives importantes permettent au secteur dentaire de rester en adéquation avec les attentes et les ressources des français, dans le but de leur permettre un accès aux soins buccodentaires plus facile et plus systématique. En effet, les soins préventifs doivent être privilégiés, c’est pourquoi la loi doit permettre à tout le monde d’en bénéficier.