Skip links

Webinar : l’impact de la loi santé dans le secteur dentaire

15 minutes pour comprendre les enjeux de la loi santé pour votre cabinet dentaire ? C’est la proposition du laboratoire Cristal, qui décrypte pour vous dans son “webinar loi santé” les différents impacts et les solutions à mettre en œuvre dès aujourd’hui pour préserver les marges de votre cabinet malgré le plafonnement à venir des tarifs. 

Au sommaire de ce webinar,  qu’est ce qu’on trouve ?

  1. Présentation de la loi Santé et de son calendrier
  2. Explications des différentes tarifications : RAC0, reste à charge modéré et tarification libre
  3. Point sur notre Laboratoire de prothèses dentaires et sur les solutions développées pour votre cabinet 

Pourquoi passer le cap de la loi Santé avec Cristal ?

Depuis plus de 40ans, le Laboratoire Cristal est un partenaire privilégié des chirurgiens dentistes et des dentistes au niveau national. Notre métier de fabricant de prothèses dentaires s’est enrichi grâce à la technologie. Depuis les années 2000, nous avons intégré l’impression 3D et la CFAO au cœur de nos processus de travail ; nous avons l’intime conviction que c’est grâce à ces innovations que nos professions pourront s’adapter à la nouvelle loi santé dont la première étape est prévue pour le 1er avril 2019.  

Depuis 2018, nous travaillons à optimiser nos process pour vous fournir grâce à nos innovations technologiques, des prothèses toujours plus qualitatives à des prix défiants toutes concurrence. Avec notre gamme Confiance, notre objectif est avant tout de vous permettre de conserver vos marges au cabinet tout en augmentant la satisfaction de votre patientèle.

 

 

 

Quels sont les objectifs de la loi santé ?

Cette loi santé a pour objectif de plafonner certains tarifs et de limiter les restes à charge afin de rendre les actes prothétiques accessibles aux patients qui aura alors le choix entre 3 paniers de soins: 

  • Panier 100% santé (RAC0)
  • Panier “tarifs maitrisés”
  • Panier “tarifs libre”

 

En tant que praticien, cette convention vise à ré-axer vos actes vers plus de préventions et de soins dit “conservateurs”. Avec cette prise en charge financière (totale ou partielle), vos patients pourront faire appel plus souvent à vos services pour leurs actes prothétiques, devenant ainsi plus respectueux des dents, et des tissus dentaires.

Dès avril 2019 et durant toute la convention, le plafonnement des actes prothétiques s’effectuera au fur et à mesure des revalorisations des soins conservateurs, afin de laisser aux chirurgiens-dentistes le temps de réorienter leurs pratiques.

Source : Gouv.fr

Leave a comment